[Test] South Park™ Le bâton de la vérité™

Dernier jeu de la licence South Park, le bâton de la vérité a connu un parcours chaotique. Il devait être édité par THQ mais lorsque la boite a coulé, racheté par Ubisoft puis repoussé plusieurs fois, le jeu est *enfin* sorti le mois dernier.

J’avoue que j’étais complètement passé à coté du titre, je ne sais par quel prodige. C’est donc par hasard que j’ai appris sa sortie. En tant que fan de la première heure (oui, je me souviens parfaitement avoir suivi la 1ère diffusion française sur Canal en juillet 1998. Oui, ça me rajeunit pas.
Si vous n’avez jamais vu South Park, sachez que ce n’est pas du tout un dessin animé pour enfants. C’est un dessin animé pour adultes, souvent de mauvais très mauvais goût et donc à ne pas mettre entre toutes les mains / oreilles / yeux.

South Park bâton de la vérité est un RPG développé par Obsidian et édité (mais vous le saviez déjà puisque je l’ai écrit plus haut) édité donc par Ubisoft.
South Park est un RPG classique (J-RPG même) mais dans South Park. Le scénario du jeu ayant été écrit par Matt Stone et Trey Parker, il est totalement fidèle à la série, complètement déjanté et joyeusement vulgaire / trash / politiquement incorrect.
Vous y prenez l’apparence d’un nouvel arrivant dans la petite ville (fictive) de South Park, Colorado. Plongé aux milieux des autres enfants, vous y vivrez une aventure merveilleuse ponctuée de nombreux pets.
Tous les personnages de la série sont au rendez-vous de cette aventure, qui vous mènera de South Park, à l’espace et jusqu’au Canada.

Jeu ou publicité pour Taco Bell ?

Et quand je dis très classique, après une scène d’intro présentant la famille du héros (plus classique tu meurs), on rencontre notre premier allié à sauver (ultra banal), on choisis son nom (omagad personne ne l’avait fait avant) et sa classe (entre mage, guerrier, voleur ou juif (classique à part le juif mais on est dans South Park ^^)). Évidemment, c’est ce dernier choix transgressif qui s’est imposé à moi. Cela dit, c’est celui qui est le plus dans l’esprit de la série.
Après donc ces présentations d’usage, on se balade dans la ville, on remplit des missions pour tel ou tel personnage, on peut rentrer quasiment n’importe où, parler avec tout le monde, etc. Le jeu donne véritablement l’impression de nous plonger dans un épisode de la série. Et pas un épisode court format 20 minutes. Nope, c’est parti pour minimum 15-20 heures de jeu (et encore, ça c’est sans faire les très nombreuses quêtes secondaires).

South Park la série ne faisant pas dans la demi-mesure, South Park le jeu est à réserver en priorité aux connaisseurs de la série. J’estime qu’il vaut mieux commencer par regarder la série et si on adhère à celle-ci, tenter le jeu.

La censure

Décision incompréhensible alors que le jeu est estampillé 18+ en Europe, il a été censuré par Ubisoft. Et je parle pas des symboles nazis à foison (ce qui serait compréhensible en Allemagne), nope, je parle d’une pincée de mini jeux qui ont été virés et remplacés par un écran expliquant ce qu’on a raté.
Pour moi, c’est le plus gros point noir du jeu (mais j’avoue qu’on l’oublie vite face aux barres de rires).

Les ptits bugs

J’ai rencontré quelques ralentissements mais rien de rédhibitoire, principalement quand le jeu sauvegarde et une seule fois à un changement de lieu (le simple fait de ressortir et rerentrer a tout remis d’aplomb).

L’absence du doublage français, m’kay

Bien que jouant systématiquement en anglais (et ayant vu la majorité des épisodes de South Park en VO), je suis un peu déçu de l’absence d’un doublage français. Je ne l’aurais pas utilisé mais je sais que certaines personnes ne peuvent pas lire les sous-titres tout en jouant. Cela dit, il faut être rationnel, le coût des doublages en diverses langues auraient fait exploser la facture. Mais la VO est de qualitay.

Bien qu’ayant lâché la série depuis un petit moment, j’ai savouré South Park comme il se doit, il y a assez peu de temps morts et les délires scénaristiques sont au rendez-vous. Les fans de la série vont adorer, le jeu est bourré de clins d’œil (à la série, mais pas que), j’ai passé un vrai bon moment de délire pendant toute ma partie et je le recommande à tout fan de South Park !

Both comments and pings are currently closed.

4 réponses à [Test] South Park™ Le bâton de la vérité™

  1. Une shoppeuse appeléePlatypus Geek m'a donné du bonheur :

    Moi aussi j’étais devant canal pour la première diff de la série ^^
    Je n’ai toujours pas le jeu, mais plus j’en entend parler plus j’ai envie de l’avoir XD
    Je sens que je vais craquer pour la version PC dans pas longtemps ^^

    Merci pour ton avis.

  2. Une shoppeuse appeléeSuzuKube a illuminé ma journée :

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de finaliser le jeu, mais le début est déjà mémorable :D Pas vrai « Connard » :lol: