[Test] Resident Evil : The Mercenaries 3D

Nintendo ayant enfin décidé de faciliter le développement de jeux pour les éditeurs tiers à l’occasion de la sortie de sa dernière portable, Capcom n’a pas pu s’empêcher de nous pondre une énième version de Resident Evil, une de ses séries les plus prolifiques avec celle des Street Fighter.
Comme son nom l’indique, le titre est très largement inspiré du mode de jeu Mercenaries apparu dans la saga avec le génialissime Resident Evil 4.
Ce mode de jeu se débloquait à la fin du titre sur GameCube et permettait de se défouler avec différents personnages sur des hordes de zombies dans un temps limité.

Ouh, les jolis zennemis de Resident Evil The Mercenaries

Cette version 3DS reprend le même principe et il est possible de contrôler de nombreux personnages rencontrés dans Resident Evil 4 et 5, voire des boss comme Krauser par exemple, que l’on combat dans l’aventure principale du quatrième opus.
On commence par un tutoriel plutôt bien fichu, même si le jeu est un peu scripté car il faut passer par des chemins bien précis matérialisés par des check-points.
Par contre, il faut reconnaître que le titre s’adapte très bien à une console portable, avec des missions qui ne durent que quelques minutes mais que l’on doit souvent recommencer car la difficulté devient vite élevée, voire énervante.
Pour ce qui est de la 3D, elle paraît encore plus inutile que dans Zelda : Ocarina of Time et on l’arrêtera rapidement pour éviter de se fatiguer les yeux.

Ouh, les jolis zennemis de Resident Evil The Mercenaries

En conclusion, il est dommage de vendre au prix fort un jeu qui n’est qu’une amélioration d’un mode de jeu bonus des précédents épisodes du survival horror et qui ne fait d’ailleurs pas vraiment peur, malgré une ambiance sonore stressante de bonne facture.
Heureusement, on peut espérer mieux pour Resident Evil : Revelations, prévu pour 2012 et dont une démo est livrée avec Resident Evil : The Mercenaries : graphiquement, c’est l’un des rares titres qui met la 3D relief à l’honneur et la rend immersive et contrairement à son prédécesseur, on se surprend à sursauter comme dans le premiers Resident Evil.

Both comments and pings are currently closed.

9 réponses à [Test] Resident Evil : The Mercenaries 3D

  1. Une shoppeuse appeléeT3kr0m m'a donné du bonheur :

    C’est quoi cet article pour femmelette !
    Rendez nous notre cocole !
    C’est du vol ce jeu qui n’est qu’un mode vendu au prix cher !

  2. Une shoppeuse appeléeLegolasGamer m'a donné du bonheur :

    Le 2ème gros souci du jeu, juste après la sensation de se faire enfler par un jeu qui est un bonus de RE:4, c’est que la sauvegarde est unique et ineffaçable : ce qui fait que si tu finis le jeu à fond, tu ne peux plus le vendre en occaz ! (Ni même filer la cartouche à un membre de ta famille !)
    D’ailleurs Capcom a fait demi-tour et a annoncé qu’ils ne feront plus la même erreur !

  3. Une shoppeuse appeléemoonglowind a illuminé ma journée :

    Interessant ce test. C’est exactement ce que je pense du jeu. Et pourtant, j’adore les zombies.

  4. Une shoppeuse appeléeChouchi27 a illuminé ma journée :

    Ok je ne savais pas que c’était juste un mode de jeu. Merci pour le test

  5. Une shoppeuse appeléeJames 360 a illuminé ma journée :

    LOL T3kr0m :twisted:
    Par contre pour la sauvegarde , pas terrible , c’est pire que le Pass Online :???:

  6. Une shoppeuse appeléetoutchilink m'a donné du bonheur :

    C’est bien le jeu que je ne me prendrais jamais, a cause de son probléme de sauvegarde ! Mais bon test :mrgreen:

  7. Une shoppeuse appeléeLinanounette a illuminé ma journée :

    Perso, j’ai toujours envie de me prendre le jeu, juste pour me défouler. Mais entre le contenu famélique, la sauvegarde débile et le prix du neuf… Ben j’attends, pleine d’espoir… Mais pour le moment je ne voie que le ciel qui bleuoie…

  8. Une shoppeuse appeléeCrunch a illuminé ma journée :

    Juste un mode à la c*n ? Pff :lol:

www.000webhost.com