Test Final Fight Double Impact

Attention, ce test va parler d’un jeu que seuls les trentenaires ont fréquenté : Final Fight.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Capcom a eu la bonne idée de ressortir ce jeu sous forme dématérialisée (à télécharger donc) sur le XBLA ou le PSN.

Final Fight, c’est quoi ? Un bon vieux éclatleurtouslagl. L’intrigue ? Des vilains pas beaux ont enlevé Jessica, la fiancée de Cody et fille d’Haggar. Vous pourrez donc incarnez les 2 zozos précédemment cités et un autre gars nommé Guy dont on ne sait pas trop ce qu’il vient faire là :mrgreen:
Le jeu est d’abord sorti en arcade en 1989 et je me souviens très bien de copains de classe y jouant pendant des heures. Le jeu est ensuite sorti sur console (dont la version Super Nintendo que je possédais et qui était à la fois censurée et incomplète).

C’est donc avec un plaisir certain que j’ai pris Final Fight Double Impact sur le XBLA et revécu la magie de ma cartouche Super Nintendo, mais en mieux.

Tout d’abord, pourquoi ça s’appelle Final Fight Double Impact ? Parce que les génies de chez Capcom ont collé 2 vieux jeux : Final Fight + Magic Sword. Tous deux sont des éclatleurtouslagl, mais si Final Fight se déroule dans un présent alternatif, Magic Sword est heroïc fantasy. Si il n’avait tenu qu’à moi, j’aurais plutôt fait 2 jeux séparés à la moitié du prix plutôt que de mettre les 2 ensembles pour le double. Mais bon, je ne suis pas marketeux.

Final Fight sur Xbox Live Arcade

Comme sur la version arcade : on peut jouer à 2 en même temps et choisir parmi les 3 personnages présents (la version Super Nintendo ne permettait de jouer qu’à 1 et ne donnait le choix que de 2 personnages).
Et pour rendre l’aspect « old school » sur nos beaux écrans 16/9e, on peut customiser l’affichage : plein écran, centré ou encore avec des bandes latérales façon bornes d’arcade des années 90.

Le jeu en lui-même a un peu vieilli, j’aurai apprécié un portage HD modernisé, comme ce qu’a fait Konami pour les tortues ninja, mais Capcom s’est contenté du minimum syndical : des filtres pour améliorer (un peu) l’affichage.

Final Fight sur Xbox Live Arcade

Un fois la partie commencée, les sensations des années 90 reviennent en force et c’est un très grand plaisir que de casser la figure aux vilains pas beaux qui ont enlevé Jessica.
La difficulté est celle de la borne arcade (vicieuse) mais les continus infinis rendent la tache beaucoup plus facile. Un système de défis (très mal positionnés sur l’écran) rajoutent un challenge au jeu. Pour ceux qui collectionnent les succès : il y a 12 succès et 200G à collectionner (j’imagine que c’est la même chose sur PS3).

Étant un fan de Final Fight depuis la version arcade, j’ai énormément apprécié le jeu, mais je conçois qu’il est sans doute destiné à un public de « vieux schnocks comme moi ».

Note : 7/107/107/107/107/107/107/107/107/107/10

Both comments and pings are currently closed.

2 réponses à Test Final Fight Double Impact

  1. Une shoppeuse appeléeEdo a illuminé ma journée :

    Il me semble que j’avais une version de Final Fight où Guy était jouable … Je l’avais chopé au Japon et j’y jouais avec le célèbre adaptateur AD29. Donc peut-être que c’était une version Japan-Only mais on pouvait bien jouer avec les 3 persos sur SNES :) D’ailleurs, si tu aimes ce jeu, n’hésite pas à essayer le 2 et le 3, ils sont aussi très bien !

  2. Une shoppeuse appeléecocole m'a donné du bonheur :

    Oui, c’est Final Fight Guy, qui est sorti plus tard.

    Je note d’essayer les différentes versions, quand j’aurai le temps ;-)