[Test] DiRT 3

Il y a peu, j’ai reçu DiRT 3, un vroum-vroum édité par Codemasters.

Tout d’abord, je dois avouer que Codemasters arrive en terrain conquis avec son 3e opus, puisque j’étais déjà grand fan des 2 premiers (qui portaient encore le nom du regretté Colin McRae DiRT).

Après cette introduction en forme de mise en garde, on va commencer par le tout bon. DiRT 3 c’est avant tout un jeu de rallye. Les courses se font dans 4 pays : Finlande, Norvège, USA (Michigan) et Kenya.

Techniquement, ça donne quoi ?

A part quelques baisses de framerate (uniquement rencontrées sur la fin du jeu avec les véhicules les plus puissants et sur des circuits fermés), le jeu est très beau.
Le moteur Ego de Codemasters permet des effets de lumières magnifiques et quand on a le soleil dans les yeux, il n’y a pas d’option pour abaisser le pare-soleil :P

4 pays, 4 environnements différents, 4 fois plus de raisons de casser sa voiture…

Armé de votre rutilante monture, de votre coéquipier(e), vous affronterez le chrono (et accessoirement d’autres pilotes).
Le Kenya et ses environnements désertiques, ses routes défoncées et ses passages à gué.
La Finlande, son rallye des 1000 lacs et ses routes caillouteuses, ses sauts, ses forêts.
La Norvège et ses pistes enneigées.
Le Michigan qui alterne routes et chemins de terre.

Le rallye mais pas que…

A part le rallye pur et dur, DiRT 3 vous permettra de faire la course contre 7 autres furieux sur les circuits de Los Angeles, Monaco ou du Michigan. La palette de véhicules mis à votre disposition pour ces épreuves est impressionnantes (pick-up, buggy, voiture de rallye, …). C’est souvent l’occasion de replay épiques à uploader sur youtube ;-)

Les pistes de rallye sont aussi l’occasion de prendre les commandes de monstres de puissance que sont les trailblazers (destinés aux courses de côte). Pas de copilote donc il faudra vous fier à votre bonne vue pour bien voir les tournants.

Le gymkhana

Même si je trouve assez impressionnant ce que fait Ken Block, je trouve les épreuves de gymkhana complètement ennuyeuses et je m’en serais volontiers passé. Faire des boucles autour de machins, déraper dans tous les sens, etc… C’est clairement pas mon truc et je ne fais ces épreuves que si j’y suis obligé.

Les petits à-cotés sympas

Codemasters a eu la bonne idée d’intégrer un système d’upload des vidéos sur youtube. 3 clics de souris et hop c’est sur les internets Bon, on va être honnête, pour une petite vidéo, il vous faudra 5 bonnes minutes mais quel plaisir de retrouver directement sa vidéo sur la toile.
D’ailleurs, toutes les vidéos de mon test ont été réalisées par moi avec ma manette et mes petits doigts ;-)

Le truc qui reste en travers de la gorge…

Pas de bras, pas de chocolat Pas de pass, pas de jeu en ligne… Codemasters a suivi la « mode » qui consiste à mettre un pass (ici appelé VIP pass), lequel pass permet au 1er acheteur du jeu de jouer sur le net, d’uploader ses vidéos sur youtube et d’avoir quelques voitures exclusives (déjà présentes sur la galette). Si t’as pas le pass (par exemple si tu achètes d’occasion, te fait prêter le jeu ou autre), faut passer à la caisse :evil:

Le multijoueur, du tout bon

Les modes multijoueur sont divisés en 2 catégories : sérieux et moins sérieux. Dans les modes sérieux, vous trouverez à peu près ce qu’on trouve en mode carrière.
Quant aux modes moins sérieux, sachez que certains sont inspirés de ce qui se fait sur les pandantagl les plus populaires.
Mais mon préféré reste « le chat et la souris ». Lancez plusieurs mini cooper des années 60 devant, poursuivies par des monstres de puissances. Chaque équipe doit empêcher les autres de ralentir sa mini tout en ralentissant celles des autres.
Si vous jouez en ligne sur 360, c’est là que vous avez le plus de chance de me rencontrer ;)

Ma note :

8/108/108/108/108/108/108/108/108/108/10


DiRT 3 est disponible depuis quelques semaines sur PC, PS3 et Xbox 360. J’y joue sur Xbox 360 (parce que je trouve que la manette est meilleure pour les jeux de course).

Both comments and pings are currently closed.

8 réponses à [Test] DiRT 3

  1. Une shoppeuse appeléeOnyxus m'a donné du bonheur :

    Je crois que tu m’as convaincu, malgré le fait que d’occaz, tu sois obligé de raquer pour le xbox live :???:

  2. Une shoppeuse appeléeCaz a illuminé ma journée :

    Pas encore mis la main dessus, mais pour éviter l’histoire de l’occasion et du pass, je vais me tourner vers l’import car il me semble que sur les galettes UK il y ait le français. Plus qu’attendre un baisse de prix.

    C’est amusant de voir qu’ils ont inclus les petits jeux que l’on pouvait faire de nous même sur le multijoueur des autres jeux de caisses.

  3. Une shoppeuse appeléeeunivers m'a donné du bonheur :

    Haha bon test, je me tâte à acheter le jeu, peut être plus sur pc, par contre j’ai quelques questions sur l’utilité des ponts suite à ta première vidéo huhu.

  4. Une shoppeuse appeléeChouchi27 a illuminé ma journée :

    Merci pour ce test.

  5. Une shoppeuse appeléecocole a illuminé ma journée :

    eunivers :

    Haha bon test, je me tâte à acheter le jeu, peut être plus sur pc, par contre j’ai quelques questions sur l’utilité des ponts suite à ta première vidéo huhu.

    Les ponts, on est censé les utiliser, pas passer à coté comme moi :mrgreen:

  6. Une shoppeuse appeléemaspalio a illuminé ma journée :

    merci pour ton test.Il faut que je me mette sur ce titre , qui me fait de l’oeil dans sa boite.

  7. Une shoppeuse appeléeLegolasGamer a illuminé ma journée :

    Bien joué le coup des vidéos perso dans le test, ça égaie le truc :) Je crois que je ne monterai jamais en voiture avec toi :roll:

  8. Une shoppeuse appeléeEkyz m'a donné du bonheur :

    Merci pour le test, c’est commandé du coup :evil:
    30 £ sur game uk au passage!

www.000webhost.com