Test de Bulletstorm

Ça fait quelque temps que j’ai fini Bulletstorm mais j’avais eu la flemme je n’avais pas eu le temps d’écrire le test.

Qu’est ce que c’est que Bulletstorm ?

Bulletstorm est un pandantagl futuriste et déjanté.
Vous y incarnez Grayson, un mercenaire alcolo qui a un compte à régler avec un très vilain pas beau (et accessoirement son ex-supérieur dans l’armée), accompagné d’un pote Ishi (dans la colle Sato), un ptit gars normal jusqu’au jour où il a à moitié fusionné avec un cyborg. Bref, un scénario très crédible qui amène nos 2 héros sur une planète peuplée de bandes rivales, complètement tarées et armées jusqu’aux dents :mrgreen:

Bulletstorm c’est fun

Après un début un peu mou pour nous permettre d’apprendre le maniement des armes (coup de pied, lasso et arme à feu), on est lâchés sur la planète et on se lance à la chasse au vilain pas beau.

Bulletstorm

Bulletstorm

Tuer c’est sympa, mais tuer avec style c’est encore mieux

Là où le soft fait fort, c’est qu’il propose une vision radicalement différente du pandantagl en tentant une approche humoristique. Le héros est un alcolo, son pote est à moitié cyborg et les ennemis sont fracassés (au figuré d’abord, puis au propre une fois que vous les aurez rencontré).
Les 3 techniques pour tuer peuvent (et doivent) se combiner afin de réaliser les combos les plus improbables, qui seront salués par des messages désopilants. Les armes sont nombreuses et on peut également les combiner avec des glissades.
C’est le point fort du jeu, et même si ça devient répétitif au bout d’un moment, c’est assez plaisant.

Pffff, il est où le bouton de saut ?

Très clairement, je n’ai pas apprécié les nombreuses phases de QTE. C’est pas mon truc et donc j’ai trouvé qu’il y en avait un peu trop à mon goût :P
En plus, il n’y a pas de saut. Pour les passages où il y a un obstacle à enjamber, il faudra appuyer sur le bouton A tout en se plaçant bien au milieu de l’obstacle… Super pratique…

Une durée de vie limitée

Malheureusement, là où le bât blesse, c’est la durée de vie. En mode solo, le jeu se finit assez rapidement. Et le mode online est anecdotique. Ceux qui achèteront le soft d’occasion et qui voudraient jouer en ligne en achetant un pass EA au prix fort devraient s’abstenir. Dans le mode online, vous devrez subir des vagues d’ennemis tout en réalisant un score minimal pour passer à la vague suivante… Boring…
Pour ceux qui chassent les trophées ou succès, il y a 2 types d’objets à collectionner pendant le mode solo : les bouteilles (j’avais bien dit que le héros était alcolo) et les robots (à démolir).

Note : 6/106/106/106/106/106/106/106/106/106/10

Both comments and pings are currently closed.

5 réponses à Test de Bulletstorm

  1. Une shoppeuse appeléeT3kr0m m'a donné du bonheur :

    Comme dis avant et chez damonX ben …. Je sais pas il ne me dit pas ce jeux.
    Et puis ca semble répétitif.

  2. Une shoppeuse appeléeSébastien D. a illuminé ma journée :

    Très bon test pour un jeu assez classique, mais je n’y ai pas encore joué (a part la démo)

  3. Une shoppeuse appeléemaspalio m'a donné du bonheur :

    un FPS bourrin qui défoule bien après une journée de travail.
    Un apéritif en attendant Gears of war 3

  4. Une shoppeuse appeléeEvil Redfield m'a donné du bonheur :

    J’ai pas mal apprécié l’humour bien gras (qui tache) et l’aspect totalement décomplexé… A prendre comme une grosse poilade… Après la rejouabilité est faible… en attendant le 2

  5. Une shoppeuse appeléeNox a illuminé ma journée :

    Ne pas pouvoir sauter… c’est juste… incroyable d’autant plus pour un jeu comme ça!
    J’y jouerais peut être si je le trouve pas cher.

www.000webhost.com