Les chroniques d’un retrogamer épisode #1 : Nettoyer les contacts

Cette nouvelle chronique va permettre d’aborder certains thèmes récurrents dans le retrogaming et de faciliter la vie de tout aspirant retrogramer.
J’ai déjà écris plusieurs articles qui seront toujours illustrés de photos mais si jamais vous avez des envies sur certaines thématiques précises, il ne faudra pas hésiter à m’en faire part.

Si vous êtes comme moi, quand vos jeux ne passent pas du premier coup, vous avez tendance à les enlever, souffler dedans puis les remettre. La respiration étant chargée en vapeur d’eau, ce traitement ne fait qu’empirer le mal. Aujourd’hui, nous allons nettoyer ces contacts afin que votre jeu passe enfin du 1er coup.

Note : les photos suivantes ont été faites cartouche démontée afin de faciliter la prise de vue, ce n’est pas nécessaire la plupart du temps puisque les contacts sont généralement facilement accessibles.

Vous aurez besoin d’alcool à 90° (ou bien à 60°, trouvable en pharmacie ou para-pharmacie). Surtout n’utilisez pas d’alcool à brûler qui est un dissolvant, vous risqueriez d’endommager votre matériel.

Vous aurez également besoin de coton-tiges. J’utilise les 1ers prix, qui sont amplement suffisant pour cet usage. Inutile de prendre du luxe.

L'attirail du nettoyeur de contacts : Alcool à 90° et coton-tiges

L'attirail du nettoyeur de contacts : Alcool à 90° et coton-tiges

Imbibez légèrement le coton tige d’alcool, puis frottez. Répétez l’opération tant que le coton tige ressort sale.
Si vous avez démonté la cartouche, remontez la et mettez dans votre console, elle devrait passer du 1er coup.

Coton-tiges bien sales et cartouche bien propre, prête à jouer

Coton-tiges bien sales et cartouche bien propre, prête à jouer

J’ai déjà vu sur certains sites des méthodes qui allaient plus loin et utilisaient du papier de verre pour redonner un aspect bien brillant à la surface des contacts. D’après moi c’est inutile car des connecteurs nettoyés non brillants passent du 1er coup. De plus, en ponçant, même très légèrement, vous enlevez de la matière et donc cette méthode ne pourra être reproduite indéfiniment, contrairement au nettoyage à l’alcool.

Bon jeu :)

Both comments and pings are currently closed.

8 réponses à Les chroniques d’un retrogamer épisode #1 : Nettoyer les contacts

  1. Une shoppeuse appeléeT3kr0m m'a donné du bonheur :

    Ca je connaissais !
    Enfin pas à l’alcool à 90° mais à l’alcool ménager … Qui marchait moyennement ! Je tenterais à l’alcool à 90 ° !

    Pour ce qui est du poncage, à éviter absolument !
    C’est sur que ca aura l’air plus joli mais ca va foutre en l’air les contacteurs au bout de 2 ou 3 fois et là bah la cartouche est presque foutue ( y a bien moyen de récupérer la rom pour la mettre sur une autre cartouche mais bon c’est pas tip top et surtout pas d’origine ^^

  2. Une shoppeuse appeléejaja m'a donné du bonheur :

    et pour les lentilles de contact? :?: :grin:

  3. Une shoppeuse appeléecocole a illuminé ma journée :

    Pour les lentilles de contact, on nettoie avec un petit salé :twisted:

  4. Une shoppeuse appeléeTiti-chan m'a donné du bonheur :

    Eh bien, je crois que les miennes vont y passer :p.

  5. Une shoppeuse appeléeEvil Redfield m'a donné du bonheur :

    C’est clair que c’est efficace, surtout pour les cartouches NES (par ailleurs, il est amusant de voir la taille de la cartouche, pour la taille du circuit imprimé … Nintendo n’avait pas de politique écologique à l’époque lol

  6. Une shoppeuse appeléeDilanNoKaze a illuminé ma journée :

    Super idée des articles comme ça ! Ça va m’être utile :)
    @Evil : j’ai pensé la même chose que toi, je savait pas que l’intérieur était comme ça ! :mrgreen:

  7. Pingback:Les chroniques d’un retrogamer épisode #6 : Réparer une NES qui clignote | Papy Cocole

  8. Une shoppeuse appeléecocole m'a donné du bonheur :

    Pour info, j’avais une cartouche qui ne marchait pas du tout après cette méthode.
    Je l’ai démontée et j’ai nettoyé les contact avec un gomme douce blanche, c’est reparti comme en 14 :cool: