Les chroniques d’un retrogamer épisode #3 : Les assemblages

Je suis un rétrogamer / collectionneur. Et à ce titre, même si ce que je préfère c’est avoir le jeu, je ne crache pas contre le fait de posséder des jeux en boite.
Et c’est là justement le but de ma rubrique du jour.

Je trouve assez régulièrement des jeux en boite qui sont en fait des assemblages : une boite venue de par-ci, une notice de par-là et le jeu venant d’encore ailleurs.
Ce phénomène est plus courant sur Nintendo que sur Sega mais on l’y rencontre aussi.
Pour Nintendo, c’est assez facile de vérifier que tous les éléments ont la même provenance : celle-ci est clairement indiquée sur chacun d’eux par un code de 3 lettres (sauf pour les versions japonaises, mais elles sont impossibles à confondre).

Un jeu complet boite + notice portant toutes la même référence FAH, ce n'est pas un assemblage

Un jeu complet boite + notice portant toutes la même référence FAH, ce n'est pas un assemblage

Un jeu EUR avec une notice FAH, ceci est un assemblage

Un jeu EUR avec une notice FAH, ceci est un assemblage

Comme je disais plus haut, ces assemblages se rencontrent aussi chez Sega, j’ai déjà vu des jeux MegaDrive dans des boites Genesis (la version US) ou l’inverse. Mais aussi plus récemment chez Sony ou Microsoft avec des DVD de la gamme classics ou platinum dans des boitiers standards ou vice-versa.
La plupart de ces assemblages ont été faits à l’époque, lorsque les magasins d’occasion exposaient les boites vides pour les remplir au comptoir. Mais on peut penser que des petits malins tentent aussi de reconstituer des lots de plus grande valeur à partir d’éléments dépareillés.

Faites donc bien attention à ce que vous achetez, surtout si vous achetez par correspondance.

Both comments and pings are currently closed.

6 réponses à Les chroniques d’un retrogamer épisode #3 : Les assemblages

  1. Une shoppeuse appeléeordiretro a illuminé ma journée :

    Merci pour cette petite chronique.
    Malheureusement, c’est très fréquent ce genre de cas. J’ai souvent acheté des jeux de Snes sur ebay et eu la fâcheuse surprise de me rendre compte que le lot n’était pas d’origine. Mais bon, même moi je fais de la reconstitution de lot pour avoir mon jeu en boite. C’est le prix a payé pour avoir une collection « presque » parfaite.

  2. Une shoppeuse appeléeDilanNoKaze m'a donné du bonheur :

    Ah bah je le savait même pas, je vérifierais à la maison du coup :mrgreen:

  3. Une shoppeuse appeléecocole a illuminé ma journée :

    Pareil que toi, ordiretro, ça arrive assez souvent malheureusement :evil:
    Alors je reconstitue des packs mais ça prend du temps et ça coûte des sous :roll:
    Maintenant, dans mes fiches GCStar, je précise les codes lettres des éléments pour compléter. On triple la difficulté :cry:

  4. Une shoppeuse appeléeAlex m'a donné du bonheur :

    ouep moi non plus je savais pas, merci du tuyau ;-)

  5. Une shoppeuse appeléeT3kr0m a illuminé ma journée :

    Je ne connaissais pas ce truc là tiens. Et encore moins le système des lettres de correspondance … Bizarre comme système mais bon à savoir parce que c’est vrai qu’un jeu complet a une bien plus grande valeur que les éléments séparés …

  6. Une shoppeuse appeléeneocalimero m'a donné du bonheur :

    Billet vraiment intéressant