Guide cocole des brocantes et vide-greniers 2011 : coté vendeur

Je poursuis le guide des brocantes et vide-greniers édition 2011 avec cette fois-ci le coté vendeur. Si vous n’avez pas lu l’article sur le coté acheteur, je vous invite à le lire. Même si ça fait plusieurs années que je n’ai pas vendu sur une brocante, ça m’est arrivé à plusieurs reprises et c’est un expérience amusante à vivre, bien qu’assez fatigant.

Avant tout, je vous conseille de ne pas vendre seul sur une brocante. Plusieurs raisons à cela : c’est très stressant et physiquement épuisant, la journée est très longue, il y a malheureusement des gens malhonnêtes. Si vous êtes 2 (voire plus), cette journée se passera dans de meilleures conditions.

Je vois 3 cas de figures possibles lorsque l’on est vendeur sur une brocante. Cas que je classe du plus favorable au plus défavorable :

  • On a un emplacement directement devant son portail. Vous pouvez entrer et sortir de chez vous pour alimenter directement votre stand. Vous pouvez pratiquement vous installer à n’importe quelle heure (encore que si vous ne vous installez pas assez vite, quelqu’un risque de prendre votre place). Bref, les conditions sont optimales.
  • Vous êtes en voiture et pouvez garer la voiture directement sur votre emplacement. La taille de ce que vous pouvez amener = la taille de votre voiture. C’est moins pratique que la maison mais vous pouvez vider votre voiture à votre rythme, stocker des choses dans la voiture en attendant, etc. C’est pas si mal. Attention, l’organisateur vous donnera une heure impérative à respecter pour arriver en voiture.
  • Votre emplacement ne vous permet pas de garer votre voiture. Il faut décharger l’intégralité de votre stand, aller garer la voiture puis monter le stand. Comme pour le cas précédent, l’heure d’arrivée doit être respectée sinon vous gênez les visiteurs.

Préparation de la brocante

Idéalement, pour bien préparer votre brocante, il faut disposer de tables, de chaises, de cartons pour ranger le bazar, des boites en plastique, des sac plastique, une banane pour ranger l’argent, un carnet pour noter les ventes, une thermos de café (si vous aimez ça), des biscuits ou barres de céréales, bâches plastique (de préférence transparentes) si il pleut, parasol si il y a trop de soleil, de la monnaie (ne donnez pas toute votre monnaie tôt le matin sur une seule vente), …

Simulez la brocante dans votre garage

Si vous disposez d’un garage ou d’un jardin, testez votre stand. Installez de préférence les livres et autres objets lourds dans des cartons ou des bacs en plastique devant le stand et à même le sol. Les choses de plus de valeur et plus légères iront sur la table, …
Une fois que vous avez testé votre stand, vous saurez de quelle taille il est et donc vous saurez combien de mètres vous devrez prendre auprès de l’organisateur.
Quand votre stand est prêt, vous pouvez le mettre dans la voiture, en mettant au fond de la voiture ce qui va sur le sol, puis ce qui va sur les tables, puis finir par les tables et les chaises. Comme ça, vous pourrez déballer plus facilement.

L’arrivée sur une brocante

Ce cas de figure ne s’applique évidemment pas si vous déballez directement devant chez vous. Quand vous arriverez, vous serez toujours confrontés aux mêmes aliens : des gars avec des lampes torches qui vous foutent le rayon dans la gueule en vous demandant si vous avez ceci ou cela, voire qui viennent directement fouiller dans votre barda. Mon conseil est de les envoyer bouler. En effet, si vous commencez à déballer pour chercher spécifiquement le machin qu’on vient de vous demander, vous allez devoir tout déballer n’importe comment pour satisfaire 1 client. Dites leur de repasser quand vous serez installé. Ils vous diront sans doute qu’ils seront parti. Est-ce vraiment grave pour vous si vous vendez à quelqu’un d’autre qu’eux ? Non, donc ne vous embêtez pas pour eux ;-)

Pour une bonne brocante, suivez les conseils de Cocole !

Pour une bonne brocante, suivez les conseils de Cocole !

Déroulement de la journée

Une fois que vous êtes installé, les gens vont aller et venir sur votre stand, tripoter vos machins (non, ce n’est pas sale, enfin ça dépend des mains des gens), acheter des trucs, …
Le gros du chiffre d’affaire (ça dépend évidemment de ce que vous vendez) se fait entre l’arrivée et 11h. Attendez-vous à quelque chose comme 75% pour la matinée et 25% pour l’après-midi. Pourquoi ? Vous constaterez que le rythme de l’après-midi est beaucoup plus cool, les familles se baladent. Bref, c’est la promenade du dimanche après-midi. Les vrais acheteurs ont déjà fini leur journée.

Attention aux voleurs

Ça sera mon dernier conseil. Faites bien attention aux voleurs. On le sait, tout se vole. Les choses qui disparaissent le plus sont souvent les petites choses de valeur. C’est là où être plusieurs permet d’être dissuasif. Soyez attentif à ce qui se passe, surtout pendant les périodes d’affluence où les acheteurs arrivent tels une nuée de vautour sur le cadavre d’un animal encore fumant.
Si vous êtes plusieurs, vous pourrez mieux surveiller en vous mettant des 2 cotés du stand.

La joie et la bonne humeur

Comme d’habitude, je vous conseille de faire votre brocante dans la joie et la bonne humeur. Évitez cependant de papoter pendant des heures avec vos acheteurs. Ça bloque votre stand et vous pouvez rater une vente pour ça ;-)
Autre chose à éviter : les blagues toutes pourrites quand quelqu’un casse un objet (style « faites chauffer la colle ») ou quand quelqu’un laisse tomber une pièce (style « l’argent ça ne pousse pas »). Ces blagues ne font rire que vous :evil:

L’heure du départ

Après la cohue du matin où toutes les voitures arrivaient en même temps, le soir c’est exactement la même chose. A partir de 18h (en général, mais l’organisateur impose peut-être un horaire), vous devrez remballer. Normalement, ça sera plus facile que le matin puisque vous devez avoir vendu ;-) Faites attention à ne rien oublier et à laisser votre emplacement propre.

Both comments and pings are currently closed.

4 réponses à Guide cocole des brocantes et vide-greniers 2011 : coté vendeur

  1. Une shoppeuse appeléeperfectcrow a illuminé ma journée :

    ne fréquentant pas les bourses et brocantes (sauf celle au armes) car je ne suis pas fan de rétro (mon truc c’est plustot l’émulation m’voyez ? :mrgreen: ) je me demande si y’a moyen de trouver des jeux actuels pour pas chere ? :?:

  2. Une shoppeuse appeléearnoparmentier m'a donné du bonheur :

    A les brocantes, j’avais bien aimé ton premier article coté acheteur ( le coup du téléphone ^^ ) celui ci me concerne que très rarement. Je n’en fait qu’une par an coté vendeur. Moi çà m’exaspère les gens qui veulent tout pour rien mais bon c’est la loi de la broc !

  3. Une shoppeuse appeléeNox m'a donné du bonheur :

    Je tenterais peut être le coup,
    Mais me défaire de mes objets, mais anodins, c’est trop triste pour moi je pense :sad:
    Mais je garde tes conseils précieusement, pour un jour.

  4. Une shoppeuse appeléeT3kr0m a illuminé ma journée :

    Pour avoir vendu une fois étant gamin, je trouve tes conseils plutôt pas mal.
    Je me souviens à l’époque m’être détaché de ma collection de tintin et d’un paquet de bd et autres choses diverses pour m’acheter … Un lecteur cd portable … Omagad c’est vieux en fait ^^

    Sinon, on m’avait demandé si on pouvait m’acheter la table ( celle ou était posé le barda à vendre ). La brocante c’est vraiment n’importe quoi par moment ^^

    Personnellement, je ne le referai pas parce que c’est un peu à vendre tout pour rien et je ne fais pas un bon vendeur ( ni acheteur, je négocie rarement les prix ).