[Critique] Stake Land

Stake Land (Jim Mickle, 2010)Hier soir, suite à ma réception de Stake Land, j’ai mis la galette dans la PS3 et j’ai vu le film.
J’avoue que le Buzz Kit me faisait attendre un film classique de Vampires, à base d’eau bénite, de gousse d’ails et de crucifix…

En une année indéterminée, l’Amérique a été la proie d’un mystérieux virus et les humains transformés en vampires. Hum, là vous vous dites « hé, Papy, tu délires pas un peu, t’es en train de nous décrire un film de zombies, pas un film de vampires ». Et je répondrai que je ne délire pas. Stake haché Land n’est pas un film typique de vampires. Ici, point d’eau bénite, de gousse d’ail ou de crucifix mais des vampires plus animaux. Bref, un mythe revisité.

Mais revenons en à la trame du film… Martin, un ado est sauvé par Mister, un mystérieux étranger. Celui-ci le prend sous son aile et tous deux partent à la recherche d’un endroit sans vampires, persuadés qu’ils le trouveront au Canada.
Évidemment la route est longue et peuplée de rencontres, à la fois vampiriques mais aussi humaines.

Stake Land ressemble à une espèce de mix entre « 28 jours plus tard » (l’excellent film de Danny Boyle) et « La route » (que je n’avais pas trop apprécié car franchement lent par moments, même si Viggo Mortensen y était excellent comme d’habitude), le tout avec des vampires. Stake Land est un film plaisant à voir même si certains moments sont un peu mous. Ce n’est cependant pas tous les jours qu’un film de vampires dépoussière le mythe.

Comme je vous ai déjà proposé hier la bande annonce, voici cette fois-ci un extrait du film…

Ma note avec des canines acérées :

7/107/107/107/107/107/107/107/107/107/10

Both comments and pings are currently closed.

4 réponses à [Critique] Stake Land

  1. Une shoppeuse appeléesundvold a illuminé ma journée :

    je pense que l’ail était à manger avant de regarder, histoire de bien souffrir pour regarder le film

  2. Une shoppeuse appeléeAlex m'a donné du bonheur :

    hum mouai il a pas l’air terrible quoi :S Mais rien que le press kit me fais rêver ^^

  3. Une shoppeuse appeléemoonglowind m'a donné du bonheur :

    Je vais me le prendre ce flim!!!

  4. Une shoppeuse appeléeCrunch m'a donné du bonheur :

    Raah, heureusement que j’ai pris des oignons ce midi au subway, ça va me servir de défense quand je vais le regarder :twisted:

www.000webhost.com