Critique du film « Source Code »

Source Code, l'affiche du film Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de voir en avant-première « Source Code » (un film de Duncan Jones, qui avait fait Moon). En tant que développeur, j’ai tout de suite été étonné de voir ce titre. Parce qu’il faut bien avouer que le titre est franchement pas vraiment parlant. Mais mon coté cowboy refoulé m’a forcé à aller voir ce nouveau film avec Jake Gyllenhaal :mrgreen:

Sans vouloir trop rentrer dans l’intrigue, grâce à un programme informatique (le fameux source code), le capitaine Colter Stevens (Jake Gyllenhaal) est envoyé dans le corps d’une victime d’attentat, 8 minutes avant que celui-ci n’ait lieu afin d’enquêter sur celui-ci. Un espèce de code quantum contre les vilains poseurs de bombes. Évidemment, souvenez-vous de code quantum, l’adaptation n’est pas facile, surtout quand on n’a que 8 minutes pour enquêter. Il faut donc multiplier les passes de 8 minutes, apprendre de ses précédents échecs pour prévenir un nouvel attentat et sauver le monde (et la fille)…

On est à la fois dans un film de science-fiction (avec tout son lot de machines irréalistes quantiques qui permettent de vous propulser dans les 8 dernières minutes de la vie d’une autre personne, tel le chat de Schrödinger moyen) mais aussi et surtout dans un srileurre. 8 minutes pour déjouer un attentat, 8 minutes pour trouver le terroriste, encore et encore…

Franchement, je n’attendais rien de Source Code, je n’en avais pas entendu parler le moins du monde et je n’avais vu que la bande annonce que vous trouverez un peu plus bas dans l’article. Et bien, j’ai été très agréablement surpris. Le film propose un suspens de bonne qualité avec quelques rebondissements, fausses pistes, moments plus larmoyants et au final j’ai passé un bon moment. Un film que je n’attendais pas mais qui m’a bien plu :)

Évidemment, comme toujours, les spectateurs les plus habitués du genre vous diront qu’ils ont trouvé le coupable à la 3e minute du film :twisted: Mais ne les écoutez pas, ils se vantent :mrgreen:

Note à tous mes collègues développeurs : Source Code ne contient aucun morceau de code source, à croire qu’il a été compilé avant… Pour un développeur, le titre est limite de l’arnaque :mrgreen:

Et la petite bande annonce qui va bien (en français mais je recommande la VO comme d’habitude) :

Et ma note finale :

Note : 7/107/107/107/107/107/107/107/107/107/10

Both comments and pings are currently closed.

8 réponses à Critique du film « Source Code »

  1. Une shoppeuse appeléeLegolasGamer m'a donné du bonheur :

    « Note à tous mes collègues développeurs : Source Code ne contient aucun morceau de code source, à croire qu’il a été compilé avant… »
    –> Tu m’as achevé…papy ! (ça te va plutôt bien. En sous-titre je vois bien : c’était mieux avant, façon Cabrel ^^ )

  2. Une shoppeuse appeléeEraziel a illuminé ma journée :

    Yes, une critique qui me conforte dans mon idée d’aller le voir urgemment !

  3. Une shoppeuse appeléeVince-oo m'a donné du bonheur :

    @Cocole @Legolas Idem, jme suis dit va y avoir des trucs stylés et en fait non…..
    Mais bon le pitch à l’air sympa, j’irai si il pleut :)

  4. Une shoppeuse appeléeNox a illuminé ma journée :

    Chanceux!
    J’ai pas pu y aller :/, mais je vais me rattraper dés sa sortie, il m’a l’air assez grandiose, entre Darko et Déjà-vu.

  5. Une shoppeuse appeléedark-messiah m'a donné du bonheur :

    bon j’irai le voir alors :smile:

  6. Une shoppeuse appeléeT3kr0m a illuminé ma journée :

    Comme quoi, on peut toujours être surpris par un film et tu l’as été cette fois ci ^^

    Sinon à part le titre quand tu m’en as parlé … Rien ne m’attire dans ce film.

  7. Une shoppeuse appeléeManuel m'a donné du bonheur :

    Nan, mais qui à choisis le titre surtout? Ca mériterais une investigation. Surement un gars qui n’était pas doué en dév et qui à fait cinéaste faute de mieux. :smile:

    Sinon l’idée qui dirige le film a à l’air sympa, évidement il faut aimer code quantum .

  8. Une shoppeuse appeléePakito m'a donné du bonheur :

    La bande annonce en VF est une abbération. Il ne faut pas que recommander la VO, faut l’imposer :p
    Ca me motive pour aller voir le film en tous les cas ;-)