[Critique cinéma] La colline aux coquelicots

Affiche du film ''La colline aux coquelicots'' de Goro MiyazakiUn nouveau Ghibli qui sort, c’est toujours un évènement, surtout quand il y a du Miyazaki aux commandes. Dans l’ordre, nous avons le fils Goro à la réalisation et le papa Hayao au scénario (adapté d’un manga de Chizuru Takahashi et Tetsurô Sayama). Ça laisse présager de bonnes choses miam.

L’histoire : Au Japon, en 1963, la petite Umi tient la pension gérée par sa grand-mère. Son père, marin, est mort lors de la guerre de Corée. Tous les matins, comme une bouteille à la mer, elle hisse des drapeaux en souvenir de son père. Sa mère est partie enseigner aux États-Unis.

Vous l’aurez compris en lisant le résumé de l’histoire, on joue dans la fibre sentimentale. Et honnêtement, ça marche pas mal, j’ai versé ma ptite larme. On rit également, avec pour prétexte le club de garçons (le quartier latin), voué à la destruction et peuplé d’étranges spécimens. Je ne vous raconte pas non plus tous les ressorts de l’histoire entre Shun et Umi, il faudra aller voir le film pour ça :twisted:

N’étant pas ultra-fan de Ghibli, en fait j’ai du mal dès que ça devient trop ésotérique, j’ai apprécié La colline aux coquelicots (コクリコ坂から).
L’animation y est impeccable, les musiques envoutantes (je l’ai vu en VO ST), le mélange nostalgie + humour + romantisme marche bien.

Et même si j’y ai retrouvé bien des thèmes de ce que j’avais adoré dans mon Ghibli préféré (Mon voisin Totoro, となりのトトロ), il lui manque la petite touche magique qui en ferait un grand film.

Pour finir, voici le trailer…

Ma note qui vole au vent :

6.5/106.5/106.5/106.5/106.5/106.5/106.5/106.5/106.5/106.5/10



Vos recherches :

miyazaki coquelicot
Both comments and pings are currently closed.

7 réponses à [Critique cinéma] La colline aux coquelicots

  1. Une shoppeuse appeléeutr_dragon m'a donné du bonheur :

    La même note que cette merde de Saint, sorti direct to DVD… !

  2. Une shoppeuse appeléepoc m'a donné du bonheur :

    Rien à voir avec la choucroute, mais ravie d’avoir fait ta connaissance mardi dernier !

  3. Une shoppeuse appeléeChouchi27 m'a donné du bonheur :

    Je pense que je me laisserai tenter par cet opus surtout qu’il y aura pas grand chose au ciné dans cette période

  4. Une shoppeuse appeléemoonglowind a illuminé ma journée :

    Rien que le titre annonce la poésie du film.

  5. Une shoppeuse appeléeJames 360 m'a donné du bonheur :

    Moi j’attendrais le Bluray , y fait froid dehors je sors plus :lol:

  6. Une shoppeuse appeléeGotengo m'a donné du bonheur :

    impatient de le voir ce nouveau film des studio Ghibli. par contre l’affiche est laide

www.000webhost.com