Cocole perd son permis de conduire en testant « Split / Second: Velocity »

Voici le test très attendu de Split / Second: Velocity, grand concurrent de Blur testé hier.

Hey, Uncle Cocole, y-a-tu une histoire dans Split Second Machin Chose ?
Ouais, mon ami, il y a une histoire : en l’an de grâce 2020 (en fait j’invente la date), la télévision a décidé de mettre en place un nouveau programme éducatif de téléréalité. Fini les Secret Story et autres Lofts tout pourris. Ce que veut le peuple, c’est de la vitesse, des cascades et des explosions qui cassent tout, comme dans un gros blocbeusteur.

Et voici qu’une chaine de télévision décide de faire exactement ça : des courses de voitures qui vont très vite, au milieu des explosions déclenchées par les concurrents pour s’éliminer les uns les autres.

Voici donc le pitch de Split / Second: Velocity, un vroum-vroum à haute teneur en adrénaline et testostérone.

Split / Second: Velocity
Accrochez-vous à votre slip, j’enlève la piste
Les circuits de Split / Second: Velocity sont assez variés : ville, centrale électrique, barrage hydraulique, docks, … et tous reposent sur le même principe : ça et là sont placées des charges explosives que peuvent déclencher les concurrents à leur passage pour éliminer les autres concurrents. Évidemment, il y a des conditions à remplir pour pouvoir détonner les charges : remplir la barre. Et pour remplir la barre, comme souvent dans les jeux de course, il faut déraper ou prendre l’aspiration. Une fois la barre remplie, vous pourrez déclencher une petite explosion. Ou attendre et remplir 3 barres pour déclencher une grosse explosion, susceptible de changer le tracé du circuit. Oui, c’est là quelque chose de bien différent des autres jeux : on peut modifier le tracé du circuit, tout en aplatissant quelques voitures au passage.

Split / Second: Velocity

Et en multijoueur, c’est comment ?
Il y a 2 modes multijoueurs : local en écran splitté à 2 joueurs maximum et en réseau à 8 joueurs maximum. En mode réseau, les adversaires humains sont beaucoup plus vicieux que l’IA du jeu et il peut donc s’avérer frustrant. En mode 2 joueurs local, le jeu est plaisant.

Pour moi, bien que le mode réseau soit frustrant (mais c’est peut-être simplement parce que je suis mauvais :mrgreen: ), le jeu est tellement rapide, nerveux et arcade que Split / Second: Velocity est le vroum-vroum de l’année (enfin pour l’instant, mais je ne vois pas d’autre jeu débarquer pour lui faire la peau) !

Note : 8.5/108.5/108.5/108.5/108.5/108.5/108.5/108.5/108.5/108.5/10

Both comments and pings are currently closed.

4 réponses à Cocole perd son permis de conduire en testant « Split / Second: Velocity »

  1. Une shoppeuse appeléeNeitsabes a illuminé ma journée :

    Sympa le test ! Moi j’ai toujours hésité entre Split et Blur, et bien j’ai tranché : aucun ! :D

  2. Une shoppeuse appeléeDarkScuderia m'a donné du bonheur :

    Très bon test ^^ tu a plus ou moins le même avis que moi concernant le multi!

    par contre en terme de jeux de vroum-vroum de l’année, attend de voir arriver le F1 2010 :D

  3. Une shoppeuse appeléetiti-chan a illuminé ma journée :

    Ahhh toi, aussi, je me sens moins seule, ça me rassure ;).

  4. Pingback:Cocole perd de nouveau son permis de conduire en testant « Need for Speed : Hot Pursuit » « chez cocole

www.000webhost.com