Cocole a testé le PlayStation Move

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de me rendre à une soirée organisée par PlayStation pour le lancement de leur nouveau gadget, le PlayStation Move (ou PS Move pour les intimes). Ce gadget, en forme de wiimote sextoy surmonté d’une boule est la réponse de Sony à l’insolente vigueur de la Nintendo Wii. La pauvre Wii, techniquement ultra dépassée, même pas HD, mais qui affiche des ventes affolantes au compteur sur tous les continents. Cette vieille wii (qui n’est qu’une GameCube avec une manette bizarre) qui réussit à attirer la ménagère de moins de 50 ans, la grand-mère et même les grands pères pêcheurs. Bref, c’est horrible, il faut faire quelque chose pour prendre la forteresse Nintendo. Oh, bien-sûr, Microsoft est également à l’assaut avec son Kinect (anciennement projet Natal).

Hey, uncle cocole, on s’en fiche de tout ça, c’est comment ce machin ?
C’est comment ? Hum, c’est bizarre. Imaginez une Wiimote plus profilée et surmontée d’une boule lumineuse (qui change de couleur) et vous aurez une idée générale du machin. Avec l’habitude de la Wiimote, la prise en main se fait facilement. Le PS Move peut être adjoint de son copain le nunchuck navigation controller, au look et à la prise en main similaire au PS Move (mais sans boule).
Avec ça, vous êtes parés pour jouer.

Le PlayStation Move

Ok, ok, on a compris, alors les jeux ?
Je vais décevoir plus d’une personne mais il y a un paquet de jeux qui étaient là-bas en avant-première et pour lequel je n’ai pas le droit de dire quoi que ce soit pour l’instant (mais comme ils étaient en version non finale, ça se comprend). J’ai donc pu jouer à Socom, un FPS pour lequel j’aurais bien aimé avoir l’accessoire en forme de pistolet (ça doit être intéressant de flinguer du méchant avec un pistolet en le pointant directement à l’écran).
Mais bon, tu me fais empiéter sur la suite de mon compte-rendu…

La soirée s’est déroulée dans un petit hôtel particulier du centre de Paris. Nous y avons été accueillis par un simili-sportif qui tentait de faire du Poelvoorde, mais en vain.

Soirée PS Move : le sportif et son ami le militaire

Après une petite attente dans le froid et la neige de seulement 45 minutes, nous avons pu pénétrer dans le lieu préparé aux couleurs acidulées de la boule du PS Move.
La cuisine moléculaire s’était invitée et nous avons pu déguster un truc bizarre appelé scarification à la cacahuète (souvenir nul en bouche mais nom inoubliable), tout en buvant une petite coupe de champ’ (jus d’orange frais pour moi, je suis toujours sous antidépresseurs).

Soirée PS Move : la déco très PS Move et la foule de blogueurs

Une fois tout le monde rentrés, les big boss de chez PlayStation France nous ont présenté le plan de la soirée : essai des jeux par rotation de 3 minutes par jeu ainsi que les différents univers organisés (casuel, policier, guerre, …).
Malheureusement, 3 minutes par jeu, c’est peu, très peu. Surtout quand la malchance est de la partie et qu’il faut recalibrer ceci ou redémarrer cela. Les aléas du direct, comme chez Bonaldi.

Soirée PS Move : la très sympathique hôtesse du stand Eye Pet et la main de WireJess

Bref, tout ça pour vous dire que j’estime ne pas avoir pu tester correctement le PS Move. J’ai eu plusieurs avant-goût de certains gros jeux mais j’attendrais de pouvoir les tester correctement pour pouvoir émettre un avis.

Après ces rapides prises en mains, il y a eu un tirage au sort pour savoir qui allait gagner les 10 PS Move offerts pour la soirée. Ma chance habituelle aidant, je suis rentré brecouille comme on dit dans le Bouchenois. Je suis quand même rentré avec le goodie officiel de la soirée, un espèce de grand bonhomme lego (pas pour les enfants, c’est marqué sur la boite) aux couleurs de PlayStation.

Soirée PS Move : be@rbrick, le goodie pas pour les enfants

Et enfin, pour finir, je vous propose cette vidéo de l’évènement faite par kitsuney (merci beaucoup) :

Soirée de Lancement Playstation move from kitsuney on Vimeo.

Ainsi que la vidéo officielle « made in playstation » :

Both comments and pings are currently closed.

2 réponses à Cocole a testé le PlayStation Move

  1. Une shoppeuse appeléeT3kr0m a illuminé ma journée :

    Très bon article cocole, j’ai bien ris en le lisant !
    L’introduction en comparaison à la wii mote est de toute beauté ( comme ils disent dans la cité ^^).
    Personnellement, je trouve que la wii est une console de merde spécialement conçu pour les casus qui veulent faire « geek ».
    Je n’aime pas la wii mote et après y avoir joué plusieurs fois je trouve qu’avoir l’air con à agiter les bras dans tout les sens en espérant que le capteur prenne en compte le mouvement qui a atteri en plein dans la figure de la personne d’à côté n’est pas le fin du fin ( donc pas plantafin ).
    Je ne comprends pas cette idée de Playstation de copier nintendo sur un accessoire qui soit dit en passant ne déchaine plus les foules … Le kinect de microsoft n’est pas mieux d’ailleurs. Les jeux de combat relevant du sport de haut niveau.
    Si l’on revenait à ce que le jeux vidéo cherchait à faire à la base : du divertissement non sportif ?

    Bref, la boule au bout de la wii mote euh du PS move, excusez moi, est particulièrement ridicule mais c’est ca de vouloir tout fusionner ca ne réussit pas toujours ( d’ailleurs on voit que pour arriver à gotrunks il a fallu quelques échecs mwahahahha ) … Eh oui fusionner des boules de geisha et un gode ca donne … De la merde !

  2. Pingback:Cocole a just dancé 2 « chez cocole

www.000webhost.com