Ça traine sur les étagères de Cocole épisode #2 : Le jeune Albert

A coté du Gaston n°2 présenté hier, trainait une autre BD au format à l’italienne : Le jeune Albert, du regretté Yves Chaland.
Pourquoi je vous en parle ? Parce qu’Yves Chaland est l’un des dessinateurs qui a fasciné mon enfance. Avec quelques autres, il invente la nouvelle ligne claire et dans les années 80 fait des BD à la manière des années 40-50.
Le jeune Albert, c’est exactement ça : du rétro, un parfum d’après guerre, une ambiance surannée. Et pour un collectionneur de rétrogaming comme moi, la rencontre avec un rétrobédéphile.

Le jeune Albert

Cet album n’est malheureusement pas une édition originale et est dans un état moyen. Il contient cependant une magnifique dédicace d’Yves Chaland, ce qui lui confère un attrait mystique à mes yeux : il l’a touché :o

Dédicace d'Yves Chaland dans "Le jeune Albert"

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

www.000webhost.com