Bilan d’une semaine de Paris Games Week

La semaine du Paris Games Week (PGW), le gros salon des jeux vidéo à la porte de Versailles est passée à une vitesse folle.

C’est maintenant l’heure de faire un premier bilan. Et pour ma part, il est positif. Oh, bien-sûr, je n’ai pas les marques que certains ont avec le Tokyo Game Show (TGS), la Gamescom ou encore l’E3. Mais à mon niveau franchouillard, je n’ai trouvé aucun défaut majeur à ce PGW 1er du nom. C’est pour moi la continuation directe des salons précédents organisés à Paris, mais pas la révolution un peu trop annoncée par certains :roll:

Évidemment, il y a certains petits défauts que je noterai au niveau de l’organisation mais qui seront plutôt facilement corrigés – j’espère – pour les prochaines éditions :

  • certaines allées étaient trop étroites (je pense notamment à l’allée entre le mastodonte PlayStation City et EA)
  • le son est trop fort et ça devient rapidement infernal :evil:

En tant que gamer, j’ai été content du nombre de nouveautés en test, même si certaines imposaient une queue de plusieurs heures pour se laisser déguster pendant seulement quelques minutes. Il y avait également un nombre conséquent de bornes accessibles, sur l’ensemble du salon. Avec des titres plus anciens, certes, mais il ne peut pas y avoir d’inédit partout.

En tant que blogueur, j’ai apprécié l’effort fait par l’organisation pour nous faire participer à la vie du salon. Notamment la soirée VIP qui a été pour moi le moyen de rencontrer un certain nombres de chargés de presse des éditeurs (reste à savoir si ces contacts porteront leurs fruits).

En tant qu’homme, j’ai apprécié les babes, même si je trouve que c’est parfois un peu « too much ». Mais il semble que ça soit obligatoire dans un salon de jeu vidéo et je ne vais pas m’en plaindre :mrgreen:

En tant que collectionneur, même si je n’ai pas réussi à chasser le goodie aussi efficacement que certain(e)s, je suis reparti le sac chargé de conneries machins vachement utiles tel un verrou USB mais surtout des T-Shirt, des stylos…

Je donnerai néanmoins un conseil à tous les fans de jeux vidéo qui voudraient participer à la prochaine édition : comme sur une brocante, il faut venir tôt si vous voulez essayer sans trop attendre, récolter des goodies sans fighter avec 50 personnes. Par exemple, la matinée du 1er jour était beaucoup plus calme si vous aviez les moyens de prendre le billet limité. Pour ceux qui n’en avaient pas les moyens, mon ami Pascal est venu à 13h avec un billet standard et c’était plus respirable que la grosse soirée d’inauguration.

Longue vie au PGW !

Et comme un article sur le PGW n’est pas possible sans une dose de chair, voici celles que vous attendez tous… Les babes… Attention, un intrus s’est glissé dans ces photos, sauras-tu le trouver, ami lecteur ?

Les babes au PGW : Nissan 370z et babe

Les babes au PGW : Nissan 370z et babe

Les babes au PGW : show GT5 à PlayStation City

Les babes au PGW : show GT5 à PlayStation City

Les babes au PGW : Cocole et la madame qui s'occupe de la voiture de Sébastien Loëb

Les babes au PGW : Cocole et la madame qui s'occupe de la voiture de Sébastien Loëb

Les babes au PGW : après avoir coupé les cheveux, faut faire le ménage

Les babes au PGW : après avoir coupé les cheveux, faut faire le ménage

Both comments and pings are currently closed.

4 réponses à Bilan d’une semaine de Paris Games Week

  1. Une shoppeuse appeléeGuillaume Couturier m'a donné du bonheur :

    Ravi de t’avoir rencontré oh Maître des oldies ;)

  2. Une shoppeuse appeléegui a illuminé ma journée :

    Qu’est ce qui a été montré en exclu ?
    GT5 ? BlackOps?

    La jeune fille de GT5 voulait rentrer dans ta voiture ? tu as été obligé de faire barrage avec ton corps ?

  3. Une shoppeuse appeléecocole m'a donné du bonheur :

    En exclu, il y avait : Gears of War 3, Assassin’s Creed Brotherhood multi, CoD Black Ops, HFS Hot Pursuit, GT5, Motorstorm Apocalypse, Killzone 3 et d’autres.
    Mes 2 coups de cœur du salon : CoD Black Ops et NFS Hot Pursuit. Chacun était testable en multi et c’était booooon !

  4. Pingback:[My life] Je serai au Paris Games Week 2011 | Papy Cocole